Si l’un des noms répertoriés dans cette table vous intéresse, vous pouvez demander la fiche complète auprès du CEGFC (cegfc@cegfc.net), la fiche comporte d’autres renseignements et notamment le motif de la condamnation, la peine prononcée le lieu de détention, la libération, l’évasion etc. Ces renseignements sont communiqués librement à nos adhérents à jour de cotisation.

Le relevé systématique des galériens et des bagnards originaires de Franche-Comté a été réalisé par des membres du CEGFC, dans les registres des arsenaux militaires de la Marine (Toulon, Brest et Rochefort), conservés au sein des archives des Services Historiques de la Défense (SHD) et dans diverses séries aux Archives Départementales de Franche-Comté. Ont participé à ce travail : † Robert Escoifier, Françoise Galliou, Michel Lanaud, Jean Legrand, Michel Ruhier, Pierre Sinibaldi et Raymonde Voillard. Nos remerciements également à André Ferrer qui a bien voulu nous donner ses relevés des chaînes de bagnards passés à Besançon entre 1750 et 1789 : documents pour la plupart interdits de consultation aujourd’hui.

L'ensemble de ces informations a fait l'objet d'une saisie informatique dans une base de données Nimègue par Jean Colin et Françoise Galliou et le traitement statistique a été réalisé par Jean-Claude Charnoz.

Le panel est suffisamment important pour permettre une étude sérieuse puisqu’il affiche plus de 5000 entrées concernant les Francs-Comtois. L’étude s’étend sur 2 siècles en distinguant 2 périodes, celle des galères (avant 1748) et celle des bagnes qui court jusqu’en 1854 (fermeture des bagnes métropolitains). Cette étude est parue dans le bulletin 129 du CEGFC.

lien vers les tables